MAIRIE DE DESVRES
Place Léon BLUM
62240 Desvres
Tel : 03.21.91.67.61

Horaires

Espace Pub
Rédigé lundi 20 avril 2020 à 11 H 33
MAJ : lundi 20 avril 2020 à 12 H 56

Point de situation dans le département du Pas-de-Calais
Sécheresse

Communiqué de presse de la préfecture.

Compte tenu de la mauvaise recharge des nappes phréatiques constatée au printemps
2019, après deux années de sécheresse, Fabien SUDRY, préfet du Pas de Calais, avait
placé le département du Pas-de-Calais en vigilance dès le 4 avril 2019.

Face à la situation inquiétante et aux risques de difficulté d’approvisionnement de la
population en eau potable, le préfet a porté le département au niveau alerte
sécheresse le 12 juillet 2019, excepté pour les bassins de la Canche et de l’Authie
restés au seuil de vigilance. Il a ainsi décidé de mesures de restriction des usages de
l’eau.

Le suivi régulier de la situation des nappes, des débits des cours d’eau, des assecs et
des tensions possibles de l’alimentation en eau dans les territoires a conduit le préfet
à maintenir le département en alerte jusqu’au 31 décembre date à laquelle,
compte tenu de la pluviométrie importante, les mesures de restrictions des
usages devenaient inopérantes. Le suivi des indicateurs perdure à ce jour.

La pluviométrie hivernale a permis une bonne recharge des nappes fin mars. Les
niveaux sont supérieurs à ceux constatés avant l’épisode des trois dernières années
de sécheresse. Néanmoins, ce niveau de recharge est moindre à l’extrême Est du
département correspondant au bassin versant de la Sensée.

Les années récentes alternent des périodes sèches et des périodes pluvieuses avec
des sécheresses agricoles (couches superficielles) et des pluies intenses qui peuvent,
sur des sols récemment travaillés pour les semis de printemps et avant l’enracinement
des cultures, provoquer du ruissellement et des coulées de boues.

L’heure reste donc à la vigilance et à la préservation de la ressource en eau qu’elle
soit de nappe ou superficielle.

Tous les usagers, qu’ils soient particuliers, professionnels, collectivités ou
agriculteurs sont invités à maîtriser leur consommation d’eau, autrement dit à
éviter les utilisations qui ne sont pas indispensables. Il convient donc de limiter
notamment l’arrosage des pelouses, le lavage régulier des voitures, ou encore le
nettoyage des façades ou des devantures d’habitation.

Ce n’est qu’à travers l’ensemble de gestes citoyens que la pérennité et la qualité de la
ressource sera garantie. En cas d’aggravation des conditions actuelles, le préfet
pourrait être amené à prendre des mesures restrictives.

Situation sécheresse département du Pas-de-Calais :




Aujourd'hui
Espace Pub